Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Le syndrome du nez vide : un nouvel ouvrage

A Charleville-Mézières, Eric Canaux souffre depuis 7 ans du syndrome du nez vide et témoigne de la réalité de la maladie. Après plusieurs interventions chirurgicales, il ne peut pas respirer normalement sans l’aide d’un humidificateur. Il explique : « si je ne suis pas actif face à mon handicap, ça ne changera jamais. Je suis dans une spirale, j'essaie de démontrer à quel point c'est difficile de vivre comme ça. » C’est pour cela qu’il a tenu à raconter son calvaire dans le livre intitulé « Non docteur je ne suis pas fou ».

Pour soulager cette obstruction paradoxale, Eric Canaux a subi en 2005 une turbinectomie qui consistait à vider le nez de ses cornets. Mais cette intervention n’a pas réussi à enlever la sensation de nez bouché et il souffre toujours : maux de tête à répétition, douleurs de la face, troubles neurologiques, hyperventilation des poumons et sommeil sans repos.

Si ses médecins traitants diagnostiquent une maladie imaginaire d’ordre « psychosomatique », le jeune homme de 42 ans n’est pas du même avis et affirme que « Les deux choses les plus dures sont l'état d'épuisement et la sensation de brûlure permanente de la bouche et de la gorge ». Il dirige même un collectif d’amis, de parents et autres malades pour mieux « assurer toutes les opérations autour du livre… Le Collectif se veut un outil de communication et un lanceur d'alerte ».

Proposé en souscription, le livre est un véritable appel à donation car « Les droits d'auteurs retourneront au Collectif et non pas à mon nom. Ma démarche est désintéressée financièrement. Ils serviront à entreprendre d'autres actions politiques ou médiatiques toujours dans le but de faire reconnaître l'accident médical et le handicap qui en découle ».